Sapiens, SEO et Machine Learning

S
Formation Data SEO Labs

Google a beau utiliser le machine learning pour mieux s’adapter au futur, vous pouvez essayer de lui demander : « OK Google, l’histoire se répète t-elle ? », il n’en sait rien. J’ai essayé.

Je suis en ce moment en train de lire « Sapiens » de Yuval Noah Harari et -Goddammit- c’est exactement l’impulsion qu’il me fallait pour ce nouvel article !

Je vous parlerai ici de comment le machine learning peut être utilisé concrètement pour faire du SEO, mais avant je vous propose de regarder quelques années en arrière (2,8 millions pour être exact) afin de voir pourquoi il est indispensable d’évoluer constamment dans notre domaine.

Sapiens Engine Optimization

strategie seo machine learning
« Je vais démonter la SERP comme je démonte la colonne vertébrale de ce salopard ! » – Une scène de « 2001, l’Odyssée de l’espace ». [Metro Goldwyn Mayer]
Issus d’un genre antérieur de singe, les premiers humains sont apparus en Afrique de l’Est 2,8 millions d’années avant GC (Google Company). Quelques 800 000 années plus tard, une partie de ces femmes et hommes archaïques quittèrent leur foyer d’origine pour traverser et coloniser l’Europe, l’Afrique du Nord et l’Asie.

Les nouveaux environnements qu’ils rencontrèrent forcèrent chaque peuple à s’adapter et à évoluer. Ces évolutions donnèrent naissance à plusieurs espèces d’humains différentes comme le Neandertal en Europe et en Asie Occidentale ou l’Homo Erectus, que l’on retrouvait davantage en Asie.

Une croyance commune est de penser que l’évolution a été linéaire : l‘Homo ergaster aurait engendré l’Homo erectus, lui-même ayant engendré l’Homme de Neandertal qui lui-même mène à nous. Le problème avec cette vision, est qu’elle donne l’impression que la Terre n’aurait été habitée que par un seul type d’humain à la fois, faisant des espèces antérieures des modèles plus anciens de nous-mêmes.

La vérité est que le monde a hébergé, en même temps, plusieurs espèces humaines : il y a 100 000 ans au moins 6 espèces d’hommes habitaient la Terre. Aujourd’hui, il ne reste que nous, homo sapiens.

Mais alors pourquoi les autres espèces humaines se sont-elles éteintes ? Allons-nous nous-aussi disparaitre ? Que va-t-il arriver à mon compte Twitter et à mes MFA (Made For A better world) ?

Il existe 2 théories.

La première est que l’Homo Sapiens (= ton grand-père !) ait gentiment poussé les autres espèces d’humains à l’extinction il y a 70 000 ans. Imaginez un nouveau concurrent sortir de nulle part et débarquer sur votre niche, avec de meilleurs outils et des techniques plus avancées que les vôtres (il utilise probablement le langage R mon cher Watson !), pour consommer jusqu’à la moelle vos SERP bien aimées. Avec une meilleure efficacité que vous, il vous piquerait toutes vos positions 0, vous laissant ainsi dépérir lentement jusqu’à la fatidique 2ème page Google. C’est la première théorie.

La seconde théorie est un chouya plus trash, on parle d’un génocide organisé par les Homo Sapiens. Pour bien comprendre, imaginez cette fois-ci qu’une armée de concurrents vous tue. Vous êtes mort. Vous ne pouvez ainsi plus positionner vos sites sur Google.

Je vous l’accorde, pour arriver à décimer tous ses concurrents, le sapiens devait avoir un sacré avantage concurrentiel. Quel a donc été son secret de « la réussite » ?

Du silex au machine learning

machine learning seo
Arrivée du machine learning dans le monde du SEO – Une scène de « 2001, l’Odyssée de l’espace ». [Metro Goldwyn Mayer]
L’hypothèse la plus répandue chez les chercheurs est qu’une mutation génétique ait accidentellement changé le câblage du cerveau des sapiens. Cette « re-programmation » du cerveau aurait alors révolutionné les capacités cognitives de nos ancêtres sapiens, apportant de nouvelles façons de penser, de communiquer et d’apprendre, faisant d’eux les « Hommes augmentés » d’hier.

L’histoire se répète t-elle ?

Comme les homo sapiens, quelques 70 000 ans plus tôt, l’informatique est en train de vivre à l’heure actuelle une révolution… cognitive. On parle aujourd’hui d’informatique cognitive (Cognitive Computing), la 3e ère de l’informatique qui repose en grande partie sur le machine learning. Concrètement le cognitive computing, un dérivé de l’intelligence artificielle, est la simulation du processus de pensée humaine dans un ordinateur : explorer d’énormes quantités de données, raisonner comme le fait un humain, apprendre à partir des interactions avec les données et les personnes, et communiquer avec les humains.

L’objectif du Cognitive Computing est de créer des systèmes informatiques automatisés capables de résoudre des problèmes sans avoir besoin d’assistance humaine. Dans le domaine du SEO, je pense qu’il y a 2 façons de voir les choses :

1. Face à l’IA, nous sommes les futurs Néandertaliens
Les ordinateurs augmentés par le cognitive computing vont progressivement gagner du terrain, bouleverser notre pratique du SEO, jusqu’à finalement nous remplacer et nous exterminer. Notez que les plus riches pourront se rendre sur Mars en navette SpaceX. Les autres devront se battre contre les ordinateurs avec des lance-flammes. Elon Musk a vraiment pensé à tout !

Je ne suis personnellement pas très doué en lance-flammes, alors je préfère voir les choses sous un autre angle :

2. Avoir conscience de la montée du cognitive computing est en soi une opportunité
À grands renforts de machine learning et de data science, nous pouvons déjà doper nos stratégies SEO. Au même titre qu’un médecin peut aujourd’hui étendre ses capacités avec IBM Watson en utilisant le big data et le machine learning pour trouver le meilleur traitement à un patient, le professionnel du SEO peut s’appuyer sur des solutions de machine learning pour trouver la meilleure stratégie de visibilité pour son site.

Utiliser le machine learning pour le SEO

Comme je l’avais annoncé dans ma newsletter, la suite de l’article sera postée sur… Youtube !
J’ai décidé de lancer une chaine sur laquelle je vous parlerai de data science et vous montrerai des exemples concrets d’utilisations du machine learning pour le SEO. Je ne vous en dis pas plus pour l’instant mais la première vidéo sera postée très vite 😉

Dans tous les cas, je compte sur vous pour PARTAGER CET ARTICLE s’il vous a plu, et vous abonner dès maintenant à la chaine Youtube :

A propos de l'auteur

Rémi Bacha

Passionné de Search Marketing, Web Analyse et Data Science. Cocréateur des Data SEO Labs.

2 Commentaires

Articles récents

Rémi Bacha

Passionné de Search Marketing, Web Analyse et Data Science. Cocréateur des Data SEO Labs.

Restons en contact

RDV sur les réseaux sociaux pour discuter et être informé de mes prochains articles :